fleurs_août_2017_6.JPG

Ils ont quitté l'association laonnoise

Leur regard sur ces années au sein de JALMALV en laonnois

1567665047307.jpg
bénévoles.png
jalmalv Krristian dessinateur.jpg
IMG_1279.JPG
VignettesRS-Jalmalv_Raison-4.png

Au moment où nous allons quitter la région et donc l’association Jalmalv en Laonnois (après 12 années de présence), c’est bien volontiers que je réponds à la demande d’Elisabeth pour apporter mon témoignage. Dans un premier temps je vais vous dire pourquoi je me suis engagé et dans un deuxième temps ce que cet engagement m’a apporté.

Au cours de mon activité professionnelle j’ai entendu le témoignage de bénévoles de Jalmalv et je me suis dit « ce qu’ils font est formidable, je les rejoindrais lorsque j’aurais du temps disponible ». La retraite approchant j’ai participé à diverses rencontres organisées par l’association qui m’ont conforté dans mon souhait de donner du temps, moi bien portant aux personnes qui n’ont pas la chance d’être en bonne santé.

Mon engagement dans Jalmalv m’a permis de me réaliser, de faire des rencontres inoubliables, d’acquérir de nouvelles compétences, de mieux comprendre le fonctionnement de notre système de santé et notamment d’approcher de près ce que sont les soins palliatifs. Il m’a permis, aussi, de réfléchir à ma propre fin de vie, à ce que je ne voudrais pas lorsque le moment arrivera. Il m’a aussi permis de vivre plus sereinement la fin de vie de ma Maman, de trouver les ressources pour l’accompagner au mieux. Mon expérience m’a aussi servi auprès de proches, d’amis confrontés à la maladie ou au décès d’un proche.

J’ai exercé diverses fonctions dans l’association : membre du Conseil d’Administration, Président, accompagnant, animateur de rencontres ou d’évènements publics (ce qu’on appelle bénévole dans la cité), trésorier… J’ai donc pu évoluer et ne pas toujours faire la même chose. J’ai vécu des moments forts de travail en équipe mais aussi avec des partenaires, j’ai pu me former… En bref de me réaliser comme je l’ai dit précédemment.

J’ai souvent entendu des personnes me dire : « Je ne pourrais pas faire ce que vous faites ». Pourtant, je vous assure, je n’ai rien fait d’extraordinaire. Chacun, selon sa sensibilité, son expérience, sa situation peut trouver une place dans Jalmalv. Je pourrais vous parler longuement de toutes les richesses de mon engagement, mais il me faut abréger. Aussi, si vous le souhaitez, je suis disponible tout à l’heure pour échanger.

J’espère que mon témoignage de ce soir aura été utile pour qu’à votre tour vous demandiez si vous n’auriez pas votre place dans l’association.

Merci pour votre écoute.

Daniel Chauvel

Au moment où nous allons quitter la région et donc l’association Jalmalv en Laonnois (après 12 années de présence), c’est bien volontiers que nous répondons à la demande d’Elisabeth pour apporter notre témoignage sur les raisons de notre engagement et sur ce qu’il nous a apporté.

Quant à moi, quand j’ai pris ma retraite, j’avais envie de faire quelque chose pour les autres. J’ai découvert l’Association par Daniel. Je ne connaissais rien de JALMALV et pas grand-chose dans le domaine des soins, je n’étais pas non plus particulièrement attirée par ce sujet. Je suis donc entrée dans l’Association sur la pointe des pieds, en me disant : « P’tèt ben qu’oui, P’tèt ben qu’non ! » J’ai été frappée par l’accueil des autres bénévoles de l’association et je m’y suis sentie bien, avec des gens bienveillants, sachant écouter, sans jugement, sans prétention. J’y suis restée 10 ans, avec des moments de vie d’équipe très forts !

Je suis bénévole de structure et bénévole de cité, 2 des 3 pieds de JALMALV.

Bien que je n’aie pratiquement pas fait d’accompagnement, j’ai pu découvrir, grâce à nos réunions de bénévoles et à la formation, combien il est important d’accompagner les personnes atteintes de maladie grave. J’ai compris ce que sont les Soins Palliatifs qui m’étaient un domaine complètement inconnu et les DA que j’ignorais totalement.

En tant que secrétaire de l’Asso, j’ai pu communiquer avec les uns et les autres aussi bien localement qu’au niveau de la région ou de la Fédération. Cela m’a permis de connaître des personnes et de créer des liens.

Comme bénévole de cité, la Campagne « Osons parler de la vie et de la mort aux enfants et adolescents. » dans laquelle je me suis engagée m’a aussi enrichie grâce à la communication et aux échanges avec les différents partenaires et surtout grâce à ce que j’ai vécu avec les enfants et tous ceux qui nous ont aidés lors de l’animation sur le Cycle de la vie …

Nous pourrions vous parler longuement de toutes les richesses de notre engagement, mais il nous faut abréger. Si vous le souhaitez, nous serons disponibles après la conférence pour échanger.

Nous espérons que notre témoignage aura été utile pour qu’à votre tour, vous vous demandiez si vous n’auriez pas votre place dans l’association.

Merci pour votre écoute et bonne soirée à tous.

Marie-Odette

VignettesRS-Jalmalv_Raison-3.png
VignettesRS-Jalmalv_Raison-1.png
Couv_Facebook-bleu.png